Quand l’un des partenaires est dépensier: de la gestion des finances dans le couple.

Money is the root of all evil, dit-on. L’argent est la racine de tous les maux . Cette phrase que l’on trouve dans un verset biblique est  très connue. Et peut être, elle contribue à rendre la conversation sur l’argent plus ou moins difficile. Heureusement pour nous, une interview faite par une actrice américaine nous  facilite la tâche . Un article sur madamenoire.com a reporte sur l’interview que l’actrice Tisha a  donné à entertainment tonight. Dans cette interview,  l’actrice parlait  de ses finances juste après son divorce. Elle a avoué qu’après son divorce, elle n’avait aucun sous elle s’est retrouvée avec $ 7 dans son compte bancaire après 22 ans de mariage.  voici exactement ce qu’elle a dit: “ Nothing,  No one knows that but i had nothing” . “Nothing in the bank. I had maybe $7 to my name and I was scared”. Elle a aussi ajouté que c’était comme ci recommencer à zéro. 

 Il est clair qu’ il y a là un cas  de gestion des finances familiales qui a mal tourné. Beaucoup d’entre nous ignorent l’importance de bien gérer nos finances. Nous travaillons dur. Nous amassons des revenus et un bon  matin , nous nous retrouvons avec $7 dans le compte. Il est vrai que savoir gérer son revenu  n’est pas synonyme d’abondance .  Ce n’est pas tout le monde qui s’intéresse à la bonne gestion des finances personnelles. Il est aussi possible  d’avoir des revenus considérables et ne pas savoir comment les conserver. En contrepartie, il est possible  d’avoir des revenus moyens et de s’en sortir très bien financièrement.  Il y a plusieurs raisons pour lesquelles cela est ainsi.  Pour les besoins de notre conversation. nous allons parler de ce qui  se passe lorsque l’un des conjoints ou partenaires est dépensier, les stratégies à utiliser pour limiter les problèmes d’excès de dépenses. Mais on va commencer par énumérer les 3 types de comportements en matière de dépense. 

Pour la petite histoire, Tisha Campbell est une actrice très connue.Elle a joué dans plusieurs sitcoms ou séries télé comme” Martin”, “My wife and kids”, “Rita Rocks”, “The protector”. Elle est aussi apparue dans plusieurs films comme School daze, Boomerang, Rooftops, Another 48 hrs. L’actrice, chanteuse et danseuse a beaucoup travaillé durant sa carrière. On peut imaginer qu’elle a eu des revenus assez décents. On peut retrouver les détails de toute sa biographie sur Wikipedia. On ne va pas s’attarder sur l’histoire de son divorce que l’on connaît selon les commentateurs du showbiz désastreux,avec des allégations de fausse déclaration de faillite, de cachoteries de revenus. Bref nous nous sommes inspirées de ce qu’elle a dit: s’être retrouvée avec $7 après une longue et productive carrière artistique; pour engager avec vous en en connaissance de la délicatesse du sujet, la conversation de la gestion des finances dans le couple.

Comme indiqué ci- dessus, il y a 3 types de comportements en matière de dépense. Que l’on ait un revenu important ou pas, tout le monde se retrouve dans l’une ou l’autre de ces trois catégories. Comme nous le savons déjà, avoir un revenu considérable n’est pas synonyme de bien le gérer . D’ailleurs, il est possible d’avoir un salaire moyen et d’être bon gestionnaire. Ce qui veut dire être en mesure de prendre les meilleures décisions pour ce que l’on a comme revenu. En contrepartie, il est aussi possible d’avoir un revenu important et ne pas savoir le gérer. C’est ce qui arrive a pleins de gens et des célébrités. On se focalise sur les célébrités parce que ce sont des personnalités publiques. Et pour cela, leur vie est sur le registre public et tout est facile à vérifier. Les journaux. Les magazines nous étonnent lorsqu’ ils rapportent sur des célébrités et autres hommes publiques qui ont déclaré faillite et redeviennent monsieur tout le monde. Ce n’est pas tout le monde qui gère bien ses revenus. La réalité est que, l’école nous apprend à lire, à écrire, à compter et à se former afin de trouver un emploi pour gagner un salaire; mais il ne nous apprend pas comment gérer nos salaires. Et on peut convenir que nos connaissances sur la gestion de nos revenus sont acquises de l’expérience que l’on a eu hors de l’école.

Le manque de vulgarisation de l’education financiere est la source des problemes dans certaines societes. 

Notre manière de dépenser nos revenus est influencée par les expériences vécues. La première influence provient de nos parents. En effet, la plupart des gens reconnaissent que leurs parents sont leur source d’inspiration en ce qui concerne  la gestion de leurs finances . De ce fait, les enfants devenus adultes ont tendance à répliquer la manière dont leurs parents prennent des décisions financières. S’ ils ont la réputation de prendre les bonnes décisions, les enfants feront autant ou s’ils prennent les mauvaises décisions financières, les enfants peuvent soit suivre le comportement des parents;  ou alors ils peuvent s’inspirer de leurs mauvaises décisions pour s’améliorer. Les autres éléments qui influencent la manière dont nous dépensons  sont :les amis, la société ou pourquoi pas la publicité. Toutes ces forces peuvent orienter le comportement sur la gestion de l’argent. Suivre une publicité 24 sur 24 peut renforcer l’envie d’acquérir  le produit promu. De même, si l’on vit dans une société, qui apporte de l’importance à porter les produits de marque, l’on sera tenté à aimer  les produits de marque et donc dépenser une bonne fortune sur cela. Ceux qui viennent des pays ou l’on aime la sape ne diront pas le contraire. Alors quels sont les comportements que toutes ses influences engendrent.

Le premier, c’est celui d’être dépensier. Le dépensier est celui qui a tendance à dépenser et ne pense pas épargner. Il jouit de son revenu pour s’offrir les belles choses de la vie. Il croit au bien vivre aujourd’hui  car il ne  pense pas avoir un  contrôle le  lendemain.  Le deuxième, c’est le pingre. Celui qui ne veut pas dépenser même quand il a assez de revenus. Celui-ci croit en l’importance de l’épargne. Il ne dépense pas pour les choses extravagantes. Il limite ses dépenses aux besoins de première nécessité( logement, nourriture, santé…).  Le pingre  a peur de perdre  son revenu.il le conserve jalousement. Il aime le voir pétiller dans son compte en banque. Et ce comportement peut pousser le pingre vers l’avarice.La troisième catégorie c’est celle des gens qui font la balance. Il  dépense ce qu’il peut,  mais il épargne aussi. On ne se prononcera pas sur la catégorie ou il est mieux de se retrouver car ceci relève des émotions de tout un chacun. Vous êtes autorisé à faire des commentaires sur la question. Mais chaque catégorie affecte les couples . on va plus se focaliser sur ce qui arrive lorsque l’un des conjoints est dépensier.

Quand l’un des conjoints est dépensier cela affecte la vie de couple, physiquement et émotionnellement. Si l’un des époux est dépensier , l’autre conjoint sera en stress constant. Il aura tout le temps des inquiétudes de ne pas avoir assez de revenus le lendemain pour pouvoir subvenir aux besoins élémentaires de la famille. Être dépensier peut empêcher de  couvrir les bouts du mois. Ce qui se caractérise par le fait que l’on reçoit son revenu un jour donné  et une semaine après on est fauché.  Du coup, cela pousse la famille à avoir des difficultés pour se nourrir, se vêtir et même payer son loyer. Ceci est encore plus grave lorsque les conjoints mélangent leurs revenus. Celui qui en dépense trop ne fait attention à comment cela peut affecter la famille. Les projets comme les vacances, les investissements sur l’éducation des enfants etc sont affectés par le manque de ressources engendré par l’excès de dépenses. Très  souvent les dépenses sans contrôle augmentent le taux d’endettement du couple.

Ne pouvant être en mesure de couvrir les fins de mois, les couples font recours à la dette.Le manque de ressources  crée des problèmes de dettes dans le couple. Ce qui peut affecter leur état de solvabilité et leur capacité à  obtenir des prêts bancaires.

Le manque de ressources peut aussi affecter la vie sociale du couple et aussi salir la réputation du couple. Il  peut empêcher le couple de se socialiser, les privant ainsi de la possibilité de s’offrir un pot avec les autres couples, de s’offrir des dîners  dans les restaurants.

Lorsque l’un des époux est dépensier, cela affecte la possibilité pour les conjoints ou partenaires d’épargner pour les projets futurs.. Aussi il n’y aura pas la possibilité d’investir sur soi-même ou  sur l’éducation des enfants. Le risque est de ne pas être en mesure d’envoyer les enfants à l’université ou peut être leur offrir une formation.

Enfin lorsque l’un des partenaires est dépensier, cela affecte aussi la vie de couple. les querelles,  les disputes vont infester le ménage rendant ainsi la vie de couple insupportable. Cela peut conduire à des problèmes de santé et voire même au divorce. De nos jours tout le monde est convaincu que les mésententes sur les  finances sont la raison des proliférations des divorces. Alors quelles sont les stratégies à utiliser pour faire face à un tel problème? 

courtesy of google

Le premier remède serait la communication. Dans un couple, chacun vient avec son propre bagage. Chacun a vécu une expérience particulière.  Lorsque l’on se met en couple , on fait la symbiose de ces deux bagages afin de trouver le juste milieu. La communication est donc la clef importante pour faire face aux problèmes de contrôle des dépenses. Mais  comme tout cela relève des émotions, il est important d’aborder la conversation liée à la gestion des finances avec beaucoup de délicatesse.  Il faut aussi avouer qu’être  être dépensier ou ne pas l’être, est un état d’esprit. Chacun se retrouvera dans l’une ou l’autre  des catégories. Quelle est alors  la meilleure des catégories? On laisse la question à l’appréciation de tout un chacun. L’important est de savoir faire la part des choses. Discuter sur les finances est un sujet tabous. Donc, il faut essayer d’instaurer progressivement cette culture dans la famille.  On parle ici de la culture qui met en valeur la communication afin de faciliter les conversations sur des sujets delicats comme les finances, et n’importe quel autre sujet tabou.

Lorsque le système de communication est installé, la deuxième stratégie est de s’asseoir et faire la liste de priorités familiales. Pourquoi ceci est-il important?  Alors faire la liste est important car elle permet de déterminer les besoins et les souhaits. Ceci permettra d’orienter les besoins et souhaits de la famille en fonction en fonction de leur importance.

Après avoir fait la liste et déterminer les priorités, il est aussi important de laisser une marge de manœuvre à chacun des époux. Cela leur permet d’être soi-même. C’est-à- dire être dépensier et jouir des choses de la vie telles que s’habiller chic, s’offrir des choses luxueuses. Et pour les partenaires qui aiment l’épargne, cela sera une occasion pour épargner davantage. C’est juste pour dire qu’il n’est pas évident de changer un dépensier ou un pingre du jour au lendemain. La mission ne devrait d’ailleurs pas être de le changer, mais d’essayer de travailler avec lui ou elle pour le bien de tous.

Voilà! Cette affaire de se retrouver avec $7 dollars en banque après une carrière fructueuse nous a poussé à  faire cette petite réflexion. Sachant que les questions liées à la gestion des finances suscitent beaucoup d’émotions, nous avons tenté de les aborder avec beaucoup de délicatesse. Ce qui est important à retenir est que l’argent est la source de tous les vices, mais briser aussi le tabou sur la question est utile pour la vie en famille et dans la société.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: